COVID-19 et vaccination en Haute-Tarentaise : le point actualisé

1.  Voici ce qu’il faut retenir des annonces du Premier Ministre, en date du 29 janvier 2021 et qui sont toujours d’actualité au 22 février 2021 :

  • Les centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés seront fermés ;
  • Dès lundi 1er février 2021, les jauges seront « renforcées » dans tous les centres commerciaux ;
  • Toute entrée en France en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne est interdite à partir de dimanche ;
  • Toute entrée en France à partir d’un pays de l’UE sera soumise à un test PCR ;
  • Le recours au télétravail doit être renforcé dans toutes les entreprises  ;
  • La stratégie de test est « amplifiée » ;
  • Le couvre-feu est maintenu de 18h00 à 6h00, avec des contrôles renforcés sur tout le territoire.

2. Les attestations de déplacement “couvre-feu” sont disponibles ci-après : 

  1. Attestation de déplacement dérogatoire
  2. Justificatif de déplacement professionnel

 

Le non-respect du couvre-feu entrainera :

  • Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d’emprisonnement.

Vous retrouverez toutes les conditions , ainsi que les attestations correspondantes sur le site du Ministère de l’Intérieur : https://www.interieur.gouv.fr.

 

3. Vaccination en Haute-Tarentaise pour les plus de 75 ans : vous trouverez toutes les modalités dans le communiqué ci-après :  communiqué.

 

4. Vaccination pour les 50 – 65 ans :

A partir du 25 février, les personnes âgées de 50 à 64 ans ET présentant des facteurs de risque pourront bénéficier du vaccin contre la Covid AstraZeneca.

Rappel des ces profils à risque :

o   Avoir des antécédents (ATCD) cardio-vasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

o   Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;

o   Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale : (broncho-pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;

o   Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;

o   Etre atteint d’une immunodépression médicamenteuse : traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;

o   Etre atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;

o   Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;

o   Etre atteint d’une maladie du motoneurone, d’une myasthénie grave, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de quadriplégie ou hémiplégie, d’une tumeur maligne primitive cérébrale, d’une maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare.

 Cette vaccination sera possible au Centre de vaccination de Bourg saint Maurice à partir du 3 mars.

Les rendez-vous doivent être pris auprès de la plate-forme téléphonique Covid : 04 79 07 73 46.

Certains médecins généralistes vont également assurer de la vaccination au sein de leur Cabinet : les patients seront prioritairement redirigés vers eux s’il s’agit de leur médecin traitant.

Dans un second temps, quand il y seront autorisés, certaines pharmacies proposeront également cette vaccination : les informations vous seront transmises au plus tôt.

Les personnes de plus de 75 ans et les personnes à très haut risque continuent à être vaccinées avec le vaccin Pfizer. 

Rappel des profils très haut risque :

  • Patients atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie
  • Patients atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés
  • Patients transplantés d’organes solides, transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
  • Patients atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant : au moins deux insuffisances d’organes
  • Patients porteurs d’une trisomie 21
  • Patients atteints d’une maladie rare, dont vous trouverez la liste sous le lien : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/liste_maladies_rares_cosv_fmr.pdf

 

Les 65-74 ans relèveront également du vaccin Pfizer

dans un avenir proche.